(514) 439-9459

Capsule n⁰ 9 – Le Discours du roi : quand la confiance fait toute la différence

Le Discours du roi est vraiment un film très important pour moi. En tant que personne, bien sûr, mais surtout en tant qu’éducatrice aquatique. Ce film britannique met en scène la relation privilégiée entre le prince Albert, affligé d’un problème de bégaiement, et Lionel Logue, un orthophoniste australien aux méthodes révolutionnaires et peu orthodoxes, qui l’aidera à surmonter son handicap.

Ce film me touche particulièrement parce qu’on y trouve deux modèles inspirants : un modèle d’apprenant qui arrive à se dépasser et un modèle d’accompagnant qui l’aide à y parvenir. C’est un film que j’aimerais que toutes les personnes qui ont surmonté leur peur de l’eau, ou qui souhaitent y parvenir, aient la chance de voir.

Pour bien des gens, nager et jouer dans l’eau, c’est évident, facile, agréable. Très souvent, ces personnes ne comprennent pas la peur de l’eau. Ce n’est pas de leur faute, elles ne l’ont jamais vécue. C’est comme la peur de parler en public du roi. Bien sûr, on peut avoir un certain trac avant de prendre la parole en public, mais rares sont ceux qui perdent tous leurs moyens ou qui bégaient chaque fois qu’ils ouvrent la bouche. C’est donc difficile pour nous d’imaginer la peur et la souffrance qu’ils éprouvent.

Surmonter sa peur : un parcours semé d’embûches, de succès et d’émotions fortes

Surmonter une peur n’est pas une mince affaire. Ça demande du courage, de la détermination, de la persévérance… et une bonne dose d’audace! La route à suivre n’est pas rectiligne. Les obstacles sont nombreux. Les périodes de doute et de découragement aussi. Heureusement, surmonter une peur, c’est aussi se transformer, grandir et accumuler de petites et grandes victoires.

On est témoin de tout cela dans Le Discours du roi. Et plus encore, car le film nous donne à voir les émotions puissantes ressenties par le roi. Des émotions que j’observe chez presque tous mes Eaudacieux et Eaudacieuses.

Le parcours émotionnel de l’apprentissage et de l’affranchissement

Apprendre, c’est s’outiller. S’affranchir, c’est se libérer. Apprendre pour s’affranchir d’une peur, c’est se doter des outils nécessaires prendre son envol et vivre une vie pleine et enrichissante. Mais pour y arriver, il faut accepter de vivre des émotions fortes qui peuvent nous fragiliser momentanément.

  • La peur de déplaire, de ne pas répondre aux exigences, de ne pas réussir.
  • La déception de ne pas progresser assez rapidement à notre goût, ou à celui des autres.
  • La colère devant la difficulté d’apprendre, de nous laisser guider et de nous abandonner.
  • La joie de se sentir enfin « normal », de réussir, d’être reconnu par l’autre.
  • La fierté d’atteindre notre objectif, de passer à une autre étape, de progresser.

Ces émotions peuvent se bousculer et cohabiter en nous, ce qui ajoute un coefficient de difficulté au processus. On peut le voir clairement dans Le Discours du roi. Ça me bouleverse à chaque fois que je vois ce film. Je suis touchée par la force, la fragilité et la détermination de cet homme qui doit surmonter son bégaiement et sa peur de parler en public.

À mes yeux, tous les Eaudacieux et les Eaudacieuses sont comme ce roi. C’est pour cette raison que le Discours du roi est une grande source d’inspiration pour moi et un excellent exemple de dépassement de soi. Et c’est pour cela que je pense que tout le monde devrait le voir et s’en inspirer.

L’art de l’accompagnement

Le personnage de l’orthophoniste et la relation qu’il entretient avec le roi me parlent beaucoup. On peut dire que ma démarche d’éducatrice aquatique est peu conventionnelle. Je n’hésite pas à sortir des sentiers battus pour aider mes Eaudacieux et mes Eaudacieuses à repousser leurs limites. Un peu à la manière de Lionel Logue, l’orthophoniste du roi, j’offre un environnement qui les rassure suffisamment pour qu’ils puissent prendre des risques calculés. Grâce à mon fameux perchoir, l’affranchissement de la peur de l’eau est littéralement à portée de main!

Je me fais également un point d’honneur d’adapter mes exercices aux besoins de chacun, car je suis fermement convaincue que c’est la meilleure façon de faire. Le fondement de mon approche est la relation privilégiée que je développe avec les Eaudacieux et les Eaudacieuses. Une relation fondée sur la confiance mutuelle et un profond respect des limites et des objectifs de chacun. Il faut beaucoup de courage pour surmonter sa peur de l’eau. J’accueille ce geste de courage avec beaucoup d’humilité et de reconnaissance, car c’est un honneur pour moi de partager ces moments fabuleux.

Je suis fière de mes Eaudacieux et mes Eaudacieuses. Je suis fière de leurs réussites et de leurs accomplissements. Je salue leur courage et leur volonté de s’ouvrir au merveilleux monde des eaux. Merci de me faire confiance!

Portraits d’Eaudacieux

Josette

David

Ressources

Où voir Le Discours du roi?
Sur Netflix
Sur iTunes

Pour en en savoir plus sur George VI
Biographie de George VI sur Wikipédia

Pour en savoir plus sur le rôle des émotions dans l’apprentissage
L’apprentissage est un processus émotionnel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans ce texte, le masculin englobe les deux genres et est utilisé pour alléger le texte.
Cours natation adultes BruBMédia